Comment devenir culturiste ?

Le culturisme ou le bodybuilding se définit comme étant l’art de développement de la masse musculaire à des fins esthétiques.

Pour obtenir une meilleure hypertrophie musculaire et une meilleure morphologie, le culturiste est soumis à un entraînement avec des charges additionnelles, un contrôle régulier de la nutrition, du repos et parfois des compléments alimentaires. Vous voulez devenir culturiste, mais vous ne savez pas comment ? Nous allons tout vous expliquer à travers cet article ! Si vous souhaitez des informations complémentaires, rendez-vous également sur le site https://julienquaglierini.com.

L’entraînement

Le culturiste est soumis à des trainings spécifiques comportant notamment des exercices de musculation et de force qui ciblent l’accroissement musculaire.

Pour commencer votre entraînement, voici quelques conseils pratiques concernant les entraînements :

  • Choisissez une salle de sport professionnelle et près de votre domicile ;
  • Rencontrez des culturistes pour discuter de votre morphologie et de vos objectifs. Ils pourront vous préciser les points sur lesquels il vous faudra travailler ;
  • Adoptez une routine d’entraînement ;
  • Maîtrisez parfaitement les mouvements fondamentaux et n’oubliez pas d’être guidé par un professionnel ;
  • Concentrez-vous sur les exercices qui sont en relation avec vos objectifs physiques tel que : squats, soulevés de terre, développés couchés, des tractions, des doubles barres, etc.
  • Adoptez un entraînement qui comporte trois phases : prise de force, prise de masse musculaire et sèche.

La nutrition

Le culturiste doit avoir une alimentation de qualité. Essayez d’avoir une nutrition équilibrée qui vous fournira assez de calories tout en évitant des apports trop importants de sucres et de graisses.

Le culturiste doit avoir un apport de calories supplémentaires allant de 500 à 1 000 kcal par jour, pour cela essayez d’avoir 5 à 7 repas par jour, toutes les 2 ou 3 heures afin de garantir une meilleure absorption des nutriments et un bon taux de métabolisme basal.

Apporter à votre nutrition une bonne proportion de :

  • Glucides : Surtout les disaccarides et les polysaccarides lents à digérer afin de maintenir les stocks de glycogène de vos muscles et pour vous fournir un maximum d’énergie lors de l’entraînement.
  • Protéines : Surtout maigres pour vous aider à construire vos muscles rapidement. Pour connaitre votre besoin en protéines, multipliez votre poids en kilogrammes par 1,8.
  • Matières grasses saines : Pour stimuler la production de la testostérone, vous permettant ainsi d’augmenter votre masse.
  • Vitamines et minéraux : nécessaires pour votre corps et que vous trouvez surtout dans les fruits et les fromages.

Grâce à cette alimentation vous favorisez la prise de masse maigre vous minimisez les graisses indésirables.

Le repos

Reposez-vous bien surtout lors des journées là où vous n’avez pas d’entraînement pour donner l’occasion à votre corps de récupérer et de se reconstruire. Lors de ces jours, augmentez votre consommation de matières grasses saines et limitez la consommation d’hydrates de carbone, car vous n’aurez pas besoin d’énergie. N’oubliez pas le sommeil : huit heures par nuit au minimum afin d’être prêt pour la prochaine séance d’entraînement.

Les suppléments

Les suppléments et les compléments alimentaires représentent un apport non négligeable dans le culturisme. Les suppléments sont assez nombreux et agissent sur divers points (anabolisme, force…).

Parmi les suppléments on cite :

  • La Whey : apportant un bon apport de protéines ;
  • Le gainer : qui est un mélange de glucides et de protéines ;
  • La L-Carnitine : qui accélère le métabolisme ;
  • Les acides aminés (BCA) : qui apportent au corps des protéines qu’il ne peut pas les synthétiser.