Quand peut-on reprendre le sport après un accouchement ?

Vous êtes tombée enceinte. BRAVO ! Mais la conséquence de cette grossesse sur votre corps, après accouchement, généralement, ça ne vous réjouit pas. La grossesse et l’accouchement ont eu le temps de modifier votre corpulence. Vous n’avez plus vraiment le temps de dormir après l’accouchement, non seulement à cause du bébé, mais aussi à cause de votre surpoids. Pourtant vous étiez une sportive en herbe. Le sport, c’était une habitude pour vous. Ces deux raisons suffisent pour vous redonner, très tôt, l’envie de faire d sport. Mais une question cruciale se pose. Quand reprendre les activités sportives après l’accouchement ? Mais cette question n’est pas la seule. Car il ne suffit pas de savoir quand reprendre le sport. Mais encore il faudrait savoir les activités sportives à faire.

Est-il possible de reprendre le sport après l’accouchement ?

Vu les bienfaits du sport pour l’organisme, la réponse à cette question, c’est oui. Il est évident de reprendre le sport après l’accouchement. Pour justifier cette réponse, il faut tout simplement partir des vertus du sport. Le sport est un médicament pour l’organisme. Or tout être humain a besoin de ce médicament. Si pour des raisons de santé de l’enfant, la femme enceinte doit restreindre, sinon carrément cesser les activités sportives, ce n’est aucunement le cas pour celle qui a déjà accouché. Pour des raisons de silhouette, elle peut faire le sport, et retrouver sa ligne. Mais même s’il est possible pour la femme, de reprendre le sport après l’accouchement, il n’en demeure pas moins qu’il faudrait savoir à quel moment le reprendre, afin d’être en harmonie avec son corps.

Quand faut-il reprendre le sport après l’accouchement ?

Vu l’importance que revêt l’accouchement et le rôle de mère, la question tombe à point. Avant de recommencer à pratiquer le sport, pensez d’abord à prendre l’avis de votre médecin, car pour avoir eu le temps de vous suivre pendant toute votre grossesse, il vous connaît très bien. Il sait donc à peu près à quel moment vous, précisément, vous pouvez recommencer une activité sportive. On peut estimer à 4 semaines le temps qu’il faut avant de reprendre le sport, mais sans l’avis de votre médecin sur votre cas précis, il n’est pas envisageable de s’y mettre, au risque de tomber dans des situations peu enviables. Sachez quand même qu’après l’accouchement, il y a une visite postnatale qu’il faut faire. Cette visite se fait généralement 5 à 6 semaines après l’accouchement. C’est au cours de cette visite que vous aurez l’occasion de prendre l’avis du médecin. S’il donne son feu vert, alors tant mieux.

Importance des séances de rééducation

Avant de reprendre vos cours de danse, si c’est le sport que vous pratiquiez avant la grossesse, ou avant de vous remettre au basket-ball, au hand-ball, à la natation, à la musculation, ou encore au crossfit, vous devez prendre le temps de bien rééduquer votre périnée. Le périnée joue un rôle crucial au niveau du vagin. C’est un muscle qui soutient le vagin, le rectum, et la vessie. Il est nécessaire qu’il retrouve toute la tonicité d’antan, afin d’éviter par exemple, les fuites de l’urine. Et ce sont les séances de rééducation avec la sage-femme, ou encore le kiné, qui le favorisent. Ces séances durent en général un mois complet. Les sports ne peuvent remplacer ces séances de rééducation, car le périnée est un muscle interne, qui doit être tonifié après l’accouchement.

Et après les séances de rééducation ?

Après les séances de rééducation, vous pourrez recommencer avec le sport. Mais il est souhaitable que vous commenciez, pas à pas, comme un nourrisson. Vous devez d’abord commencer avec la marche. Beaucoup l’ignorent, mais la marche est un sport très important. Il permet de réguler la circulation sanguine, chose dont la femme qui vient d’accoucher a véritablement besoin. La marche, mais aussi la natation. La natation est aussi un sport que toute jeune maman peut commencer à pratiquer. Il est important, voire primordial de savoir que si vous allaitez, vous devez éviter au maximum les sports qui nécessitent de grands efforts. Car ils ne sont pas du tout indiqués dans ce cas. Les sports les plus indiqués sont quand la femme allaite, sont les sports de détente, c’est-à-dire les sports de détente. Et dans ce cas, le yoga, la marche et la natation remportent la palme.

Quelques précautions à prendre

Sachez que si l’enfant qui vient de naître est fragile, la femme qui vient d’accoucher l’est tout autant. Donc faire attention est très important pour elle, quand il s’agit de sport. Que ce soit pour le vélo, la musculation u pour les activités dans un gymnase, vous devez vous assurer d’abord que, non seulement votre périnée et bien rééduqué, mais aussi que le col de votre utérus est bien refermé. Mais encore, en cas de vélo, vérifiez si vous êtes à l’aise, une fois sur la selle. Dès le début, il faudrait quand même éviter toutes les activités qui nécessitent qu’on saute ou qu’on court, surtout quand vous avez subi une épisiotomie. Dans tous les cas, prenez l’avis de votre médecin avant de commencer un sport, quel qu’il soit.

Laisser un commentaire