Comment éviter le manque de potassium ?

L’hypokaliémie est une maladie due au manque de potassium dans l’organisme. Cependant, il existe des moyens pour l’éviter.

Définition, rôles du potassium

Le potassium fait partie des sels minéraux. Son rôle dans le fonctionnement de l’organisme est très important. En effet, le manque de potassium crée un déséquilibre appelé : « hypokaliémie ». Ce qui peut entraîner plusieurs incidents sur la santé. On retrouve le potassium dans nombre d’aliments comme les produits qui sont d’origine animale tels que : la viande, le poisson, le fromage, le lait ou les produits qui sont d’origine végétale, à savoir : les fruits et les légumes. Les reins se chargent de réguler le taux de potassium qui se retrouve dans l’organisme.

Le potassium se retrouve surtout dans les cellules et fonctionne en s’associant au sodium. Il intervient dans l’équilibre « acido-basique » de l’organisme, dans la contraction des muscles et des muscles cardiaques, au cours de la transmission de l’influx nerveux, et aussi, pour un bon fonctionnement rénal. Ainsi, l’hypertension artérielle qui cause les accidents cardiovasculaires ou AVC, peut être évitée avec une alimentation riche en potassium.

Les apports du potassium

Pour beaucoup de minéraux, on conseille souvent un taux d’apport nutritionnel à consommer. Mais pour le potassium, cela n’est pas nécessaire. En effet, les apports en potassium consommés sont plutôt excédentaires la plupart du temps. Nous consommons en général, 2 à 6 g de potassium chaque jour. Ce qui donc en totalité les besoins de l’organisme. Cependant, à partir d’un certain âge, il faut quand même être vigilant. De même, pour les enfants et les adolescents, le potassium est très important. Leur alimentation doit être riche en potassium pour les favoriser dans leur période de croissance. En effet, le potassium est très important pour développer la masse musculaire. Ainsi, la carence en potassium est une situation à éviter à tout prix.

Notons que pour une femme enceinte, la consommation régulière et suffisante de fruits et de légumes, lui fournira un apport en potassium suffisant. Quant aux personnes âgées, il leur faut au moins 3 grammes de potassium par jour. Malheureusement, les personnes âgées ont plutôt une alimentation pauvre en fruits, en légumes et en viandes. Aussi, lorsqu’on prend certains médicaments ou que le fonctionnement des reins se retrouve changé, cela peut modifier les réserves de potassium contenues dans l’organisme. De ce fait, il peut arriver que les personnes âgées souffrent de carence en potassium, la prise de médicaments fréquents à cet âge aggravant ainsi la situation.

L’apport en potassium lorsqu’il est suffisant, devra être associé à l’apport en sel modéré, ce qui fait 6 g par jour pour un adulte.

Symptômes et causes du manque de potassium ou l’hypokaliémie

Les symptômes lorsque l’organisme de potassium est assez général. Ce manque provoque souvent de fortes sensations de fatigues, de la faiblesse, des crampes musculaires, la constipation et l’apathie. L’hypokaliémie peut causer des troubles du rythme cardiaque auprès d’une personne qui souffrent d’une affection cardiaque.

Le manque de potassium est souvent causé par certaines situations vraiment spécifiques. Elles sont pour la plupart causées par des pertes digestives comme les diarrhées ou les vomissements ou alors par des pertes de types urinaires. Notons qu’il y a des médicaments dont la prise cause parfois un manque de potassium à l’organisme. Les sources alimentaires pour avoir du potassium étant nombreuses, l’hypokaliémie est le plus souvent causée comme précédemment citer, par des vomissements et des diarrhées à répétition sur le long terme, mais aussi par des médicaments utilisés dans le traitement de l’hypertension artérielle. Ces genres de médicaments de types diurétiques, provoque une grande élimination du potassium, à travers les urines. Les médicaments comme les laxatifs et les corticoïdes, sont aussi du genre à causer un manque de potassium dans l’organisme.

Connaître le taux de potassium se trouvant dans l’organisme se fait par prise de sang. La prise de sang est prescrite par un médecin. Un résultat normal doit être compris entre 3,5 et 4,5 mmol/l ou mEq/l. Lorsque le résultat de la prise de sang démontre un manque de potassium, et que cela est dû à des médicaments, le médecin en tient compte et peut changer le traitement le traitement en cours en prescrivant d’autres médicaments. Mais il peut aussi conseiller à son patient de consommer des aliments riches en potassium. Il peut aussi lui prescrire un complément alimentaire ou alors un médicament à base de potassium.

Quelques règles pour éviter le manque de potassium

Normalement, une personne ayant une bonne hygiène de vie, et donc qui ayant une alimentation équilibrée, ne peut souffrir d’hypokaliémie. À titre préventif, voici une liste quelques règles à suivre, pour éviter le manque de potassium :

  • Avant tout, l’alimentation doit être saine et équilibrée. Ce qui veut dire qu’elle doit être composée d’aliments variés et en quantité adaptée
  • Il ne faut pas négliger les céréales ou les aliments à base de céréales comme le pain complet par exemple, ainsi que du riz, des pâtes, et des pommes de terre. Cependant, attention aux aliments faits à base de farines trop raffinées, il vaut mieux les éviter
  • Les fruits et légumes sont obligatoires dans l’alimentation quotidienne saine. Ps besoin d’être au régime pour cela
  • Vous devez veiller à ce que votre alimentation ne soit pas trop grasse. Mais si vous devez utiliser de la matière grasse, privilégier les matières qui ont un taux d’acides insaturés plutôt élevé. Comme les graisses végétales comme l’olive, ou le colza
  • Introduisez de la viande, du poisson, des œufs, du lait et des charcuteries dans votre alimentation. Ils apportent des substances nutritives précieuses pour l’organisme. Ainsi, on retrouve dans le lait, le calcium et l’iode. Dans les poissons de mer on trouve les acides gras oméga-3 et le sélénium. Par contre, selon l’Institut national du Cancer, il ne faut pas dépasser 500 g pour la consommation de la viande dite rouge
  • Le sel et le sucre ne doivent pas dépasser 6 g par jour. Il faut donc les consommer avec modération. Vous pouvez utiliser des herbes et des épices à volonté pour l’assaisonnement de vos plats
  • Vous devez vous hydrater suffisamment, cela contribue aussi à votre alimentation. Ainsi, il est conseillé de boire au moins 1,5 litre d’eau par jour. Si vous préférez des boissons, privilégiez les infusions et les tisanes. Mais attention à ne pas trop sucré
  • Pensez à surveiller le mode de cuisson de vos préparations. Si possible, faites cuire vos aliments à la vapeur, avec moins de matières grasses
  • Prenez le temps de manger et de savourer vos plats. Mangez donc sans stress, de façon consciente, et appréciant chaque bouchée. Vous verrez cela est très efficace
  • Pour finir, une alimentation équilibrée est toujours accompagnée d’une activité physique. Alors vous devez soit vous mettre au sport, soit pratiquer une activité physique, pendant au moins 30 minutes, et cela, 3 fois chaque semaine au moins.
    Une personne ayant une ce rythme de vie ne peut souffrir d’hypokaliémie. Voyons à présent avec plus de détails, les aliments qui permettent d’éviter ce mal.

Les aliments riches en potassium

En réalité, il faut vraiment avoir une alimentation très peu variée et vraiment déséquilibré, avec absence de fruits et légumes, pour souffrir d’hypokaliémie. En effet, les fruits et les légumes constituent la principale source alimentaire de potassium, chez l’être humain. Voici les aliments à privilégier pour remédier au manque de potassium :

  • Les abricots secs : ils sont très riches en potassium, mais aussi en vitamine A et E de façon tout à fait remarquable. Les abricots secs sont parfaits pour l’équilibre micronutritionnel, au cours de l’exercice d’un sport par exemple
  • En matière de fruits, privilégier aussi les bananes, les agrumes, les fruits secs comme : les dattes, les raisins secs. Les fruits oléagineux comme les amandes, et les noisettes, constituent une source véritable de potassium. Cependant, les fruits oléagineux étant aussi très caloriques, les personnes avec des problèmes de poids devront en consommer avec modération
  • Pour les légumes, les plus riches en matière de potassium sont le brocoli, l’épinard, le chou, mais aussi la pomme de terre, quand elle est cuite avec la peau
  • Vous pouvez aussi prendre des légumes secs comme des lentilles et aussi des châtaignes. Ce sont d’excellentes sources de potassium
  • Consommez aussi de la viande et du poisson comme le flétan, le thon, la morue, et le saumon
  • Le lait, les protéines animales
  • Pour finir en beauté, le chocolat est aussi une bonne source de potassium.

    Conseils pratiques
    Voici quelques notions qu’il est bon à savoir en matière de potassium. Déjà pour connaître sa toux de potassium, cela se fait par analyse de sang, sur prescription du médecin. Aussi, la prise de suppléments en potassium comme par exemple les comprimés, les sirops, les ampoules ou autres, doivent être faits sur recommandation d’un médecin.
    Lorsque vous êtes sous un traitement avec des médicaments diurétiques, avec du potassium, ou alors si vous êtes atteint d’une maladie spécifique telle l’insuffisance rénale, votre taux de potassium doit être surveillé. Vous ne devez pas négliger cela car l’excès de potassium est aussi un problème. Cette surveillance nécessitera des prises des sangs.